Les Aventures de Simplicissimus. St Hilaire, 30 juin 2018

Les Aventures de Simplicissimus

                                   Affiche Alison Masters


Les Aventures de Simplicissimus écrites par Grimmelshausen, narrent les tribulations absurdes et drolatiques de son antihéros 
à travers les péripéties de la guerre de 30 ans (1618-1648).
Ayant échappé au massacre de sa famille par la soldatesque, 
Simplicius grandit dans la forêt sous la surveillance d’un ermite, 
avant d’être lâché dans le monde où il connaîtra des fortunes diverses.

Bien que Les Aventures de Simplicissimus occupent dans la littérature allemande la même
place que le Don Quichotte en Espagne, le Théâtre de Shakespeare en Angleterre 
et la Divine Comédie en Italie, ce roman est resté largement méconnu 
hors de la sphère germanophone jusqu'au 20ème siècle.

À travers cette oeuvre, son auteur, dont l’identité ne fut connue 
qu'à la fin de la 1ère moitié du 19ème siècle, nous laisse un précieux témoignage sur la manière dont les gens ordinaires vécurent la guerre de 30 ans.

Sous couvert de satire sociale, Grimmelshausen fait passer
 le message religieux qui participe de la spiritualisation du roman picaresque 
dans une Allemagne déchirée par les luttes religieuses et confessionnelles. 
Comme Simplex, il faut lutter et opérer la conversion intérieure qui permet d’être sauvé.

Chansons populaires, airs de ballets, motets, sonates 
et autres chants sacrés, essentiellement d’Europe du Nord, 
de la fin de la Renaissance à l’aube du baroque, nous permettront de suivre le
jeune Simplicissimus tant dans ses aventures terrestres que dans sa quête spirituelle.